Aller au contenu
Home » Muguet et parfumerie

Muguet et parfumerie

La plante, une superbe fleur parfumée

La « fleur du printemps » ou « muguet », appartient à la famille des plantes liliacées. La saison de plantation commence à la mi-octobre, et une fois arrivée à maturité, la plante mesurera de 15 à 30 cm. Elle fleurit entre mi-avril et mi-mai et produit de petites campanules blanches qui se transforment en baies rondes entre juillet et octobre. Attention à ne pas manger les baies car elles sont toxiques pour l’homme. Pour se développer, le muguet a besoin d’un sol humide et riche en humus. En ce qui concerne sa floraison, la fleur s’épanouit à mi-ombre, c’est pourquoi à l’état sauvage, on la trouve surtout au pied des arbres.

Saviez-vous qu’il est impossible d’utiliser directement le parfum naturel du muguet, du lilas, de la violette ou de la jacinthe ?

Il n’existe aucun procédé permettant d’extraire leur senteur.

Les parfumeurs doivent donc recréer (reconstituer) leur odeur, en utilisant une dizaine d’ingrédients synthétiques ou naturels.

Par exemple, pour reconstituer l’odeur du muguet, on peut utiliser la rose mais aussi le lilas (note verte), l’indole (note animale), l’héliotropine (note poudrée), l’essence d’ylang-ylang…


L’histoire du muguet, cette fleur si particulière en parfumerie

Selon la mythologie grecque, le muguet a été créé par le dieu Apollon. Il créa la plante pour recouvrir le terrain de Montparnasse afin que ses neuf nymphes puissent marcher sur un tapis doux et parfumé.

Selon le christianisme, le muguet est né des gouttes de sang versées par un dragon terrassé par Saint Léonard. C’est à partir de cette histoire que le muguet est devenu un porte-bonheur.

La tradition d’offrir un bouquet de muguet remonte à 1560, lorsque le roi français Charles IX, qui vivait alors dans la ville provinciale de Saint-Paul-Trois-Chateaux, reçut un muguet le 1er mai. Agréablement surpris, le roi adopte ce geste et, chaque 1er mai, offre des lys aux femmes de la cour.

Si cette tradition s’estompe au fil des ans, elle réapparaît à certaines occasions et se réinstalle en France en 1936, lorsque le Front populaire obtient des congés payés.

Le muguet en parfumerie

Depuis le XVIe siècle, le muguet est un parfum très réputé. Mais il fait partie des « fleurs silencieuses ». Que ce soit par distillation ou par extraction, la senteur obtenue est faible, et le procédé, coûteux.

Les parfumeurs décident donc de revisiter la synthèse. En 1908, le laboratoire Coty découvre une molécule appelée hydroxycitronnellal, qui devient le principal ingrédient utilisé pour recréer l’odeur du muguet en parfumerie. En parfumerie, le muguet représente le cœur. L’odeur puissante de cette fleur la rend difficile à utiliser seule. Pour adoucir ce caractère capiteux, le parfum est généralement mélangé à d’autres senteurs florales (rose, lavande, iris, jasmin, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *